Soundtrack : The Lion King

Ce soir, je verse dans la royauté. Bof, tant qu’à faire, ça change quoi? La seule distinction avec notre oligarchie s’appelle la filiation, sinon le système reste le même 😉 Allez, promis, les élections c’est demain, après, je vous ficherai une paix royale (ou pas).

Donc… Ce conte monarchique qui devrait plaire à Stéphane Bern (Stéphane, si tu nous lis) est de loin mon préféré, le vôtre peut-être aussi. Dès les premières notes, le premier appel, mon cœur chavire – Nants ingonyama bagithi baba (in english: there comes a lion). Oui, j’ai un peu potassé le sujet.

Alors… J’ai décidé, d’un commun accord unilatéral avec moi-même de vous proposer plusieurs versions de chaque titre. Vous pourrez au gré de vos envies et de vos affinités choisir la V.O, la V.F ou le Musical ou les trois ou… rien.

J’vais pas vous faire un énorme pitch, personne ne sera passé à côté. The Lion King c’est Hamlet en roue libre dans la savane. Comme quoi nous connaissons tous Shakespeare 🙂 Bon… Le personnage principal, Simba (Matthew Broderick), lion en swahili (ils se sont usés le bourrichon), est l’insouciant fils de Mufasa (James Earl Jones) et l’héritier légitime du trône. Il est chaperonné par Zazu (Rowan Atkinson), le fils spirituel d’Alfred Pennyworth et Jiminy Cricket, qui prend son rôle de majordome très au sérieux. VF / Musical

La vie rêvée des anges… Évidemment, on parle ici de Disney et c’est la certitude de passer du sourire aux larmes en moins de temps qu’il en faut pour l’écrire. Car voilà que surgit le fourbe frangin, le machiavélique Scar (Jeremy Irons) qui veut être calife à la place du calife. Enfin… Roi à la place du roi. Il prépare son putsch, aidé par les hyènes, Shenzi (Whoopi Goldberg), Banzaï (Cheech Marin) et Ed (Jim Cummings), celui qui rit hystériquement en continu. Bizarre l’image qu’on a de cet animal quand même. VF / Musical

Bien entendu, comme Bambi a perdu sa mère lors d’un dramatique accident de chasse, Simba assiste au dernier souffle de son père. Mufasa s’éteint dans la poussière de la Terre des Lions, à l’issue d’un acte de bravoure incroyable (excusez-moi, j’me suis emportée). Dans la poussière et sur la musique d’Hans Zimmer. Une toute petite voix chevrotante « Dad! Dad, come on! » et le mélange me fait chialer comme une madeleine et j’vais vous faire profiter, vous pensez bien.

Scar rejette l’entière responsabilité de cette terrible disparition sur ce pauvre lionceau perdu et le pousse à l’exil. Je vous vois, serrés d’effroi, mesdames et messieurs, tremblant pour cet orphelin désespéré. Pas de panique, Timon (Nathan Lane) et Pumbaa (Ernie Sabella), deux mâles exclus de la Société, deux copains de galère, vont l’adopter et lui inculquer leur philosophie. Le chant à tue-tête me paraît fortement conseillé mais faites comme vous l’sentez… Ha-ku-na-ma-tata, Hakuna Ma-tata, Ha-kûûûna Mâââ-tata… VF / Musical

La trame ne serait pas complète sans l’amûr. Des retrouvailles avec Nala (Moira Kelly) et le grand art de Tim Rice et Elton John fait le reste. Câan You Feeeeel the Love Tonight. Hum… Et ouais, Circle of Life et Hakuna Matata étaient aussi nominées à l’Oscar de la Meilleure Chanson Originale mais la guimauve remporte le prix en 1995. Et là… J’vous vois venir: Non? Elle a pas fait ça? Si, si. J’vous ai trouvé une version française. Ça se passe à 3:50!

Bon, j’rigole quand je parle de marshmallow, j’aime bien quand même. MaD est visiblement plus partagée. J’sais pas, elle est allongée au milieu de la pièce et elle bouge pas des masses. Faut que j’m’inquiète? Je sors le remède: Hans Zimmer obtient la prestigieuse statuette pour la Meilleure Musique de Film et les improvisations africaines sont signées Lebo M.

C’est finalement Rafiki (Robert Guillaume), le sage, qui motivera Simba à reprendre la place qui lui revient et youpi! Ils se marièrent, eurent beaucoup d’enfants et vécurent heureux et souriants jusqu’à ce qu’ils soient très vieux. Et gros débat dans ma tête sur la définition du bonheur mais bon…

Ahhh… J’ai une pensée émue pour tous les animaux de compagnie qui auraient été baptisés Nala, Simba, Zazu ou Mufasa a va rappeler quelque chose à quelqu’un). Néanmoins… MaD, t’es revenue? Prends le pop-corn, je sors le soda (sans oublier de manger bouger, etc… etc…). J’sens que j’vais squatter un peu le canap’. Passez une bonne soirée devant le Roi Lion et je vous recommande le spectacle musical pour en prendre plein les mirettes. A+ mes Zigos.

MeloPζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s