Once Upon A Queen

 

 

 

 

_ Helloooo, mes toutes belles! Hellooooo, mes tous beaux! 

Aujourd’hui c’est sa bonne pomme la Reine des Posts à la noix

qui nous embarque pour une virée royale. 

Agraphez pommettes, déroulé d’rideau. Recornez vos crêtes, barbouillez museau.

La Réginasse va tomber. Oh yeah. Ooooh yeaaaah!

 

 

 

_ Tu permets, Sombre Furie-Barde? 

Si tu comptes m’atteindre

il va d’abord falloir songer à te sortir les sabots de la vase. 

 

 

 

 

 

 

 

_ Suffit, Evil Mim ! Car ton règne s’achève. 

Remise tes mauvais clous et tes violes saturées. 

Tu as bu à la coupe où j’avais glissé l’arête.

Tu pâlis, tu étouffes, aheu aheu, pauvre choupinette diabolotique.

De ton squelette je me ferai une poudre à charmer les vipères…

 

 

 

 

 

 Ta mine d’api rutilante se dessèche, on dirait.

Pauvre Sharpei,

et personne pour lui repasser ses plis!

Zut alors!

Tap tadap padam…

Tiens, une reinette?. Croque, croque.

 

 

 

_ Pomme, pomme, pomme, pomme, la Biquette! 

Ô le divin petit morceau de fruit moisi coincé entre tes crocs…

Quel dommage, ça partait si bien ce mornologue.

 

 

 

 

 

 

– Yo, Reine des Poires, tu ne m’as pas bien regardée on dirait!? 

Heh ouais. Ça t’épate, entre deux hoquets.

Une belle envolée avant ton départ… définitif.

Prends ça comme un jeu auquel tu perdrais.

 

 

 

 

 

 

– Bon vent, Réginouille!

 

 

 

– Lâche immédiatement cette galette, Carabuse! 

Elle ne t’appartiendra jamais.

SHAZAMTARACE, FACE DE CHEVRETTE!

 

 

– Oups, givrée! 

Confit de cabri à la gelée royale.

 Je me dédouble à volonté et ton arête a disparu. Désintégrée.

Ma puissance est infinie!

 

 

 

 

 

 

 

– Mais non heu d’abord! 

ABRACABRIFULGUR!

 

 

 

 

 

– Je vais t’bouffer la beatbox, Broute-Chardons!

 

Et jusqu’à la fin des notes se poursuivit ainsi le terrible duel.

Elles vécurent venimeuses et eurent beaucoup de petits onguents.

 

Cheers,

MaD

THE SMITHS 1986 THE QUEEN IS DEAD THE QUEEN IS DEAD

SEX PISTOLS 1977 NEVER MIND THE BOLLOCKS, HERE’S THE SEX PISTOLS GOD SAVE THE QUEEN

FISHBONES 1993 GIVE A MONKEY A BRAIN AND HE’LL SWEAR HE IS THE CENTER OF THE UNIVERSE END THE REIGN

QUEEN ADREENA 2002 DRINK ME PRETTY LIKE DRUGS + 2005 THE BUTCHER AND THE BUTTERFLY MEDECINE JAR + PULL ME UNDER

QUEEN 1980 THE GAME ANOTHER ONE BITES THE DUST

QUEEN 1974 KILLER QUEEN

B52’S 1983 WHAMMY! QUEEN OF LAS VEGAS

THE WHITE STRIPES 2003 ELEPHANT SEVEN NATION ARMY

BJÖRK 1999 I GO HUMBLE

Une réflexion sur “Once Upon A Queen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s