R U Tatami : Seconds

Plop les gens! Oh la, allez-y doucement avec vos clics, sweet Zigotes & Zigos, j’crois qu’MeloP est restée scotchée sur l’intitulé et on n’va quand même pas la priver d’un instant de sérénité aux abords du tatami! Entièrement mérité qui plus est, parce que mercredi dernier son métrophone m’a tellement plissé la risette que me voici rayonnante, et désarmée.

Un de mes titres préférés des légendaires irlandais m’est revenu en flèche dans les cages à miel :

Lyrics

Takes a second to say goodbye, say goodbye
Takes a second to say goodbye, say goodbye
Oh, oh, oh, say bye-bye.
Where you going to now?
Lightning flashes across the sky
East to West, do and die.
Like a thief in the night, see the world by candlelight.
Fall, rise and…
Fall, rise and…

In an apartment on Times Square
You can assemble them anywhere.
Held to ransom, hell to pay
A revolution every day.
U.S.S.R., G.D.R., London, New York, Peking.
It’s the puppets, it’s the puppets pull the strings, yeah.
Fall, rise and…
Fall, rise and…

Say goodbye, say goodbye
Say goodbye, say goodbye.

It takes a second to say goodbye
Say goodbye, oh, oh, oh.
Push the button and pull the plug
Say goodbye, oh, oh, oh.

Fall, rise and…
Fall, rise and…

And they’re doing the atomic bomb
Do they know where the dance comes from?
Yes they’re doing the atomic bomb
They want you to sing along.

Say goodbye, say goodbye
Say goodbye, say goodbye.

 

[MaD] Extraite de War, leur troisième album enregistré en 1983, cette part de galette a conservé toute sa saveur et tournera toujours à pleine puissance autour de mon palpitant. Mais laissons enfin la plume à notre Divine.

[MeloP] Je suis encore scotchée à ton choix 😉 Que dire? Mes amours de jeunesse et de toujours d’ailleurs. Les souvenirs se propulsent à la vitesse de la lumière dans ma vieille caboche.

[MaD] Takes a second to say goodbye, say goodbye (se)Dire au revoir ne prend que quelques secondes, là il y a clairement l’idée de départ, définitif, auquel on apprend à s’habituer, difficilement : lorsque l’on est enfant on en ressent déjà toute l’importance, toute la signification et toute l’émotion. L’idée aussi s’installe que tuer ou être tué(e) peut être si rapide que l’on n’a pas le temps de dire adieu.

[MeloP] Youhou! C’est encore super fun comme discussion. Heureusement qu’on est loin d’être dépressives.

[MaD] Do and die // Like a thief in the night, see the world by candlelight. Faire la lumière sur ce qui se passe, au lieu de se contenter d’une seule perspective, d’un seul point de vue, avant d’agir. Ce serait ti pas la soluce?

[MeloP] Les œillères, l’aveuglement et les manipulateurs qui guettent, tapis dans l’ombre, notre moment de vulnérabilité. 

[MaD] It’s the puppets, it’s the puppets pull the strings Qui tire les ficelles dans ce sordide théâtre de marionnettes? Qui va profiter de ces crimes?

[MeloP] Entretenir le secret, le mensonge, l’illusion, toute théorie de complot. Attiser la haine, la peur, la méfiance et offrir la solution miracle. Elles sont pourtant grossières ces ficelles. Non? Pas encore assez, il semblerait. 

[MaD]  Push the button and pull the plug / Say goodbye, oh, oh, oh. Si on parle d’appuyer sur le bouton, faut que je colle une touche d’humour grinçant. Je ne peux pas m’en empêcher, le côté optimiste de la force m’attire. Ce n’est pas parce que c’est rapide qu’il faut le faire sans réfléchir.

[MeloP] Mais dites-moi pas qu’c’est pas vrai, j’ai pensé à la même réplique! C’est marrant ça, on a le même film culte 🙂 Serions-nous copines? Quoiqu’il en soit, surtout, on n’appuie pas sur ce foutu bouton.

[MaD] And they’re doing the atomic bomb / Do they know where the dance comes from? / Yes they’re doing the atomic bomb / They want you to sing along. Danse macabre, rengaine, et si on se posait quelques secondes, et si on mettait en route la bête à penser.

[MeloP] J’vous avais prévenus.

[MaD] Fall, rise…and À quoi bon tomber, se relever, essayer de tuer ou de mourir plus vite?

[MeloP] J’aurai tendance à dire à rien, mais peut-être m’avancè-je un peu.

[MaD] Seconds, c’est une petite ritournelle facile à faire tourner sept fois dans sa carafe avant de passer à l’acte. Aurons-nous un jour toutes et tous les moyens (hygiène, éducation) et le courage (libre-arbitre) de ne pas obéir aveuglément, de ne pas offrir nos vies en pâture? De l’art de ne pas se servir non plus des autres, encore moins de leur temps de vie. Ces précieuses secondes reposent entre nos mains. ; D

Cheers,

MaD & MeloP

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s