VDJ: Foo Fighters – Concrete & Gold

Enfin, enfin, il est arrivé le vinyl tant attendu 😉 Ah… Les Foo et leurs géniaux mélanges musicaux! Le moins que je puisse dire c’est qu’il est trop trop bon. 

Ça commence tout en volupté, on met le contact aussi délicatement que possible. L’alternateur chauffé à bloc avec Run, le bolide racé est prêt à démarrer.

Quel voyage! Arrêt au cœur des années 90 (et chœur de Justin Timberlake) pour s’envoler direct dans les étoiles, la batterie d’Hawkins rythmant chaque zigzag céleste.

Quelques perturbations s’infiltrent. La Dee Da… Planquée derrière ce titre léger: la bourrasque.

Passage par la voie lactée , remplie de miel. Virage à droite pour éviter les flèches d’un Cupidon Hell’s Angel bardé de cuir. Le périple est un bonheur complet.

Une collaboration avec Paul Mc Cartney, à priori ça devrait pas me plaire… Mais même la pluie a une excellente saveur aujourd’hui. 

Une route sans fausse note. Droit au but. Aucune hésitation, c’est de l’album doré, à vous procurer de toute urgence.

Pour la mention spéciale, j’arrive pas à me décider 😉 J’dirais le dernier, Concrete and Gold pour son côté Floyd-ien.

Bel après-midi mes Zigos et… Enjoy!

MeloPζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s