AYTTM: Everybody Hurts

Voici venu, le temps, des rires et des chants đŸŽ¶đŸŽ¶… Vous avez pris vos antidĂ©presseurs mes Zigos? La rubrique flonflons-la fĂȘte-lot of fun (du moins, en ce qui me concerne) est ouverte. Ce soir, j’ai dĂ©cidĂ© de me perdre dans le bleu des yeux de Michael Stipe.

When your day is long and the night… The night is yours alone.
When you’re sure you’ve had enough of this life. Well, hang on.
Don’t let yourself go.
Caus’ everybody cries, everybody hurts sometimes.

Sometimes everything is wrong. Now it’s time to sing alone.
When your day is night alone. Hold on.
If you feel like letting go. Hold on.
When you think you’ve had too much of this life, well hang on.
Everybody hurts.

Take comfort in your friends. Everybody Hurts.
Don’t throw your hand. Oh… No… Don’t throw your hand.
If you feel like you’re alone. No, no, no, you are not alone.
If you’re on your own in this life. The days and nights are long.
When you think you’ve had too much of this life to hang on
Well, everybody hurts sometimes, everybody cries.
Everybody hurts sometimes… So hold on.

[MeloP] Oui, toutes les paroles d’un seul tenant car dĂ©tailler le morceau n’a pas grand intĂ©rĂȘt.Ce titre utilisĂ©, quelques annĂ©es aprĂšs sa sortie, pour prĂ©venir du suicide chez les adolescents, est d’une simplicitĂ© glaçante mais vĂ©hicule, tant bien que mal, un message de soutien et d’espoir.

[MaD] Et du soutien il en faut quand on a le moral Ă  moins zĂ©ro. Bon, j’vous prĂ©viens direct, je ne suis pas folle de ce slow mais j’apprĂ©cie qu’il puisse bercer d’espoir les quidams, teens ou pas.

[MeloP] Je n’ai commencĂ© Ă  avoir peur dans et de la vie qu’Ă  travers mes enfants. J’ai eu peur de ces bouffĂ©es d’angoisse qui auraient pu les conduire Ă  des extrĂȘmes. J’ai eu peur de ce mal-ĂȘtre quasi bipolaire qui ronge les annĂ©es boutonneuses, de ces pĂ©riodes d’intense excitation Ă  ces pĂ©riodes d’enfermement et de mutisme… Je sais, je m’en rappelle. C’est pourquoi cette chanson rĂ©sonne encore si singuliĂšrement dans ma tĂȘte. Elle m’arrachera des larmes indĂ©finiment.

[MaD] Elle me les arrache pas Ă  moi, on l’avait compris, mais les non-dits des autres, puis de soi, je pense m’y retrouver. Alors des ami(e)s, avec qui parler, et pourquoi pas un petit morceau pour rappeler qu’il y a autour de ceux et celles qui se sentent si isolĂ©(e)s ou perdu(e)s au moins une personne Ă  la main tendue qu’ils/elles n’ont peut-ĂȘtre pas encore rencontrĂ©e, ou qui les accompagne dĂ©jĂ  et dont ils/elles ont oubliĂ© le lien extraordinaire qui les connecte.

[MeloP] En tout cas, c’est l’histoire de chaque existence… C’est le rĂ©cit, de la solitude, du doute, du dĂ©pit, de la colĂšre, de la perte, du manque, de l’impuissance, de l’incomprĂ©hension… De cet abattement envahissant, qui, implacablement, appuie sur le bouton « Et si je disparaissais, Ă  qui je pourrais bien manquer? Personne ne me comprend, personne ne m’aime ». Mais tout est illusoire, nous ne sommes pas seuls et encore moins dans la souffrance et la peine.Le bout du tunnel peut parfois sembler inatteignable mais ce n’est qu’une rĂ©alitĂ© dĂ©formĂ©e par l’instant mal vĂ©cu. Ne jamais lĂącher l’affaire, s’accrocher car il y a tant Ă  dĂ©couvrir, Ă  aimer… Ă  vivre.

[MaD] Avis aux ami(e)s : sortez les Ă©paules pour accueillir dessus vos potes en cas de besoin, et si vous avez un doute, dĂ©barquez chez eux/elles parce que mĂȘme quelqu’un(e) qui prĂ©tend vouloir ĂȘtre seul(e) et risque de vous envoyer bouler, si c’est votre ami(e), il n’y a rien de mal au contraire Ă  lui dire ou redire l’amitiĂ© que vous lui portez. Ce n’est pas magique, hein, mais laisser une main tendue, juste au cas oĂč, pour montrer que l’on est prĂȘt(e) Ă  partager aussi les souffrances.

[MeloP] Bon je file soigner mes yeux rougis.

[MaD] J’attrape un paquet de mouchoirs et je piste notre Divine (car je sais que).

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s