Hiii-cône

Plop les gens! Il faisait déjà nuit et froid dehors lorsque la mère MeloP a surgi devant moi, ultra-guillerette. 

tenor

À ses mirettes électrisées je compris aussitôt que ça allait grave sentir le sapin pour ma fraise.

Et me v’là partie fouiner l’réseau à la recherche d’une pépite. Pfff, autant chercher une aiguille à coudre dans une botte de foin …ou tenter d’aller pêcher une raie des bois.*

Là, j’avais clairement l’moral dans les chaussettes et les pommettes rétamées sous l’menton. 

Hum…en effet. Y avait vraiment d’quoi s’morfondre.

J’osais plus m’aventurer nulle part. Mes potelés redoutaient le moindre clic.

giphy-9

M’enfin Sa Divinité –aka ma capitaine de blog– comptait sur moi et il n’était absolument pas question de la décevoir. 

Penser « licorne », je m’suis dit.

Sitôt prononcé le mot fatidique, schpaf :

Ensuite j’ai croisé des bestioles hyper poilues

…dont une louve!

OO?!

Hey, mais qu’est-ce qu’i’m’arrive?

Et pis surtout, sans vouloir déranger ni rien, mais qu’est-ce que j’fous dans une caverne?

Calfeutrée dans la pénombre, la carcasse saisie de tremblements, le palpitant twistant sa race contre mes côtes, j’évitai de peu le monstrozaurus.

Et puis, soudain, tadâââ : la lu-miè-re!!!

[Ah si, eh si, directle gros raccourci dans le story-telling  parce que, bon, Ze Light, les gens] :

J’avais donc accompli la périlleuse mission, dompté la quadrupède au cornet de glace frontal. T’as qu’à clap, t’as qu’à clap… hum tout ça tout ça.

Un arc-en-ciel, vomi d’on-ne-sait-où, m’enveloppa alors dans son halo multicolore.

tenor

[Pinaise, quel suspense. Rhalala. Sentez-vous cette extraordinaire tension?]

Mais cependant toutefois néanmoins, la vérité était autre. (tin tin tiiiiin)

L‘antique poste de radio venait d’émerger de son profond et poussiéreux sommeil :

+ un joli petit paquet enrubannouillisé 4 MeloP.

Cheers,

MaD

*Hero Corp, Saison 1, Épisode 8

LES COMPAGNONS DE LA CHANSON 1973 LA LICORNE

SHEARWATER 2006 PALO SANTO LA DAME ET LA LICORNE

RACHEL SERMANNI 2012 UNDER MOUNTAINS MARSHMELLOW UNICORN

THE UNICORNS 2003 UNICORNS ARE PEOPLE TOO I WAS BORN A UNICORN

SUPER FURRY ANIMALS 1996 FUZZY LOGIC HOMETOWN UNICORN

WOLFMOTHER 2005 WOLFMOTHER WHITE UNICORN

TYRANNOSAURUS REX 1969 UNICORN SHE WAS BORN TO BE MY UNICORN

BLACK SABBATH 1975 SABOTAGE SYMPTON OF THE UNIVERSE

IRISH ROVERS 1967 THE UNICORN THE UNICORN SONG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s