Beyond Magnetic 3 – Master Of Puppets / Orion

1986 – Master Of Puppets

C’est là qu’on s’amuse une première fois, mes Zigos et que je me rends compte que le top10 est  juste… impossible. J’me connais, on va arriver à 15 ou 20….

Bref… Master Of Puppets restera à jamais le premier joyau entendu et le début d’un attachement indéfectible.

Mais, mon titre des titres, celui que je choisis d’écouter ad vitam æternam, celui sur lequel je partirai tout comme Cliff, reste le nébuleux Orion. Un grand merci, au passage, à Robert Trujillo, sans lequel, je pense, il ne serait pas joué en live.

Orion, que l’on retrouve aussi dans Through The Never en ultime incarnation du brio de Burton.

MeloPζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s