Taclée UDS

Plop les gens ! Dans la vie faut toujours faire gaffe aux vieilles malles à bruit. Si si. Parce que là j’viens quand même de m’reprendre pleine poire quelques bonnes grosses galettes from the past epic :

Plouf sous la vibe, direct en apnée, j’en ai ravalé mes bulles en battant des pieds.

Puis vint le tango des hanches et l’oeil médusé d’une orque affamée vissé sur mes épaules dodelinantes :

Détendue des tongs, repeuplée du bulbe, je restais là à me faire gentiment pulvériser la pomme.

Je n’imaginais pas une seule seconde que l’onde se troublait méchamment et poussais le volume à fond (11).

Ce qui, pour les fossiles de mon espèce, est un genre de routine.

Pas qu’on soit sourdes, ni gourdes, juste la main un peu lourde sur les basses. 

D’étranges ombres aquatiques se pressent sous la proie dansante.

UDS me catapulte alors loin du danger. 

Taclée, saine et sauve.

Cheers,

MaD

URBAN DANCE SQUAD 

1989 MENTAL FLOSS FOR THE GLOBE

DEEPER SHADE OF SOUL + BIG APPLE + BRAINSTORM OF THE U.D.S. + FAST LANE

1991 LIFE’N’PERSPECTIVES OF A GENUINE CROSSOVER

BUREAUCRAT OF FLACCOSTREET + ROUTINE + GRAND BLACK CITIZEN

1994 PERSONA NON GRATA

DEMAGOGUE

Unknown.jpeg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s