Pass The Knife

Hello mes Zigos!

C’est bien connu, je suis prolixe au niveau onirisme (et c’est pas le titre d’un album d’Asterix), j’dirais même proche de la camisole. Et là, wohoho, nous avons frôlé la catastrophe. Gros orage, panne électrique, son bien suspect dans la cave (ou était-ce au grenier?). MaD saute sur sa fourchette, je me saisis encore plus rapidement du couteau.

M’enfin… Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi on dîne avec des couteaux à bout rond? Non, sans rire. Tu brandis l’ustensile pour te défendre et 1/ tu passes pour une quiche – 2/ qui espères-tu faire fuir illico à part un petit pois?

Mouais, en attendant, il est tout pourri ce couteau (tout comme les vidéos que j’ai trouvé mais c’est un autre débat).

J’avoue, je suis un peu sur les dents (que j’ai mille fois plus longues que celles de ce foutu coupe-rien, d’ailleurs). J’aurais dû prendre la petite cuillère, je serais moins ridicule.

Loin de moi l’idée de faire (encore) ma raclette mais à défaut de succomber à une banale attaque cardiaque, je mise sur l’attaque de zombies. J’ai replongé…

Et, franchement, je sais pas ce que je lui trouve à cette série. Les personnages sont mal rasés, ont une hygiène lamentable et un sex-appeal proche de zéro… Are you kidding me?

Bref, je m’égare… Je voudrais pas retourner le couteau dans la plaie, mais pour le bruit… On fait quoi MaD?

Et épargne-moi le « tu vas voir en bas, je monte à l’étage ». Mauvais, très mauvais plan, voué à l’échec. Je vais me retrouver avec un canif coincé sous la gorge,

voire planté dans le dos…

Ou pire, pile au milieu de mon palpitant déjà bien éprouvé.

Bon d’accord… Je cède…

Et, v’là le scénario catastrophe qui se met en branle, genre je vais tomber nez à nez avec Lucile.

Calme toi Melo, calme toi bon sang. Respire… T’es plus courageuse que ça…

Sympa, la fée Adrénaline fait remonter chaque battement de mon cœur jusque dans mes tempes. Et, à nouveau, ce maudit bruit. Honnêtement, chercher sa provenance c’est un peu l’aiguille dans la botte de foin.

C’est plutôt une mauvaise alarme qui résonne entre mes oreilles genre danger en vue, tu le fais exprès ou quoi, réveille-toi. Ou… Une voix? Cette fois, c’est sûr, ma dernière heure est arrivée. Il est 6h00… Même mes minutes étaient comptées.

OMG, jai toujours rêvé de dire ça un jour 😈… A+ Jeff, là, je dois me lever. Oui, je sais, c’est douloureux. 

J’vais savourer traquilou mes flocons d’avoine.

Cheers!

MeloPζ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s