Tricky Treats

Plop, Sweet Ziknautes !

Au siècle dernier le vent soufflait sur Bristol, nappant de ses fines gouttes d’onde savante les êtres de sons. Leur musique se mit à pousser en studio. La magie opérait. Ruse délicate, épineuse à souhait. Tricky.

Et toujours bien vivace :

Tricky feat. Nneka : 2013 : False Idols : Nothing Matters

Envoûtée, je pourrais l’écouter en boucle. Pour ma santé mentale, et celle de mes voisins, une seconde galette pianote aussitôt :

Tricky feat. Martina Topley-Bird : 1995 : Maxinquaye : Ponderosa

À la troisième, mon palpitant s’en balance les hanches :

Tricky + DJ Muggs + Dame Grease : 1999 : Juxtapose : For Real

Un tour de spirale et me voici projetée, plectre sur l’échine, au XXIème :

Tricky feat. The Antlers : 2013 : False Idols : Parenthesis

Passé de la quatrième à la cinquième croustillante est un jeu de niña, le temps de me re-re-re-verser une immense tasse de :

Tricky feat. Martina Topley-Bird : 1996 : Nearly God : Black Coffee

Je ne vois même pas la sixième venir. Prise des épaules à la nuque, je déambule en cadence :

Tricky feat. P.J. Harvey : 1998 : Angels With Dirty Faces : Broken Homes

Septième, les yeux clos au ciel, les vertèbres envoûtée, j’ai ingurgité un métronome :

Tricky feat. Francesca Belmonte : 2013 : False Idols : Does It

Huitième et infiniment fondante vague refluant :

Tricky feat. Martina Topley-Bird : 1995 : Maxinquaye : Aftermath

Parée pour ma neuvième envolée :

Tricky feat. Martina Topley-Bird : 1995 : Maxinquaye : Black Steel

À dix je retombe sur mes pieds, corps regroupé, pour mieux bondir puis m’aplatir contre le tremplin avant de revenir à la verticale, en slow transe :

Tricky feat. Martina Topley-Bird : 1995 : Maxinquaye : Hell Is Round the Corner

Onzième remède, la fiole se débouche seule et envahit mes cages, ma cage, mes mains, et toute ma queue de poisson suit. Flotter sur le flow.

Tricky : 2016 : Skilled Mechanics : Well

La douzième suave et rauque, légère et granuleuse, glisse le long de mes écailles. Lents remous sonores métallisés.

Tricky : 1996 : Pre-Millenium Tension : Christiansands

Elle est déjà treize. Différente, distante, résonnante et raisonnante, elle chante et susurre.

Et la seule chose qui me dérange, vraiment, c’est de boucler cette play-list en forme de post.

Tricky feat. Luke Harris : 2016 : Skilled Mechanics : Bother

Enjoy,

MaD

Interview

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s