Last Of The Independents

Pô, pô, pô (pas le fleuve en écho) et j’oserai ajouter Pô, pô, pô… Ça faisait tellement longtemps que je ne m’étais pas baignée noyée dans ce répertoire (vous l’avez fleuve => noyade…) Ok, je m’exclue moi-même mais avant, let’s go party with The Pretenders mes Zigos.

Rewind far away from the 2020’s…

Au temps où certain(e)s étaient juste des bébés (si, presque), en tout cas un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Faut vraiment arrêter avec cette citation… J’ai perdu combien d’entre vous, là?

Sans rancune, vous me suivez malgré tout?

Inutile de compter sur MaD pour grappiller un peu de monnaie pour le Juke-box.

Alors pourquoi (oui, pourquoi) écouter/réécouter les Pretenders?

Parce que (désolée pour les autres membres) mais…

1/ – Chrissie!

Cette nana a, il me faut le signaler, aidé aux paroles de la Best Song Ever. Et, rien que pour ça, she rules my world.

Sans compter sa voix langoureuse incomparable,

Ses prises de position

et cette p***** de cool-rock attitude, celle qui à l’instar de Patti Smith, la place direct dans mon Panthéon.

Bref, maintes fois repris, leurs titres, tout comme elle, n’ont pas pris une ride (la seconde partie m’agace un peu, en fin de compte).

Des ballades qui protègent les oreilles fragiles et font transpirer les yeux.

Des berceuses à écouter en boucle. Mieux que compter les moutons si vous voulez mon avis.

Alors? Conquis(es)?

Have a good night or a beautiful day mes Zigos! A+

MeloPζ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s