#Nasty

Hello mes Zigos! MaD a tapé dans le mille, pour une fois. Dommage pour vous, elle vient de lancer une locomotive, je vous aurai prévenu(e)s. Bref, c’est parti, un mot me définissant à merveille… Si, si j’vous jure… Normal, je ne suis qu’une…

Je m’explique, tout en déviant un peu du sujet… 1/ parce que je viens de me goinfrer des sons et des images plus moches les unes que les autres, 2/ parce qu’il y avait longtemps que je ne vous avais pas bassiné avec mon féminisme à la noix et 3/ parce que l’évolution de la perception de la femme est encore tout sauf rapide (mais, oh… On a d’autres préoccupations en ce moment).

Ce que je vous livre, ici, vaut pour la gente masculine mais, malheureusement tout autant pour la gente féminine. Je sais, ça me fatigue aussi. Alors, sans faire du généralisme (bien trop simple) et sans faire un manifeste qui vous prendrait des mois de lecture…

Majoritairement, dans les mœurs et maintenant… En tant que filles/femmes, vous devez tenir votre standing de princesses ou de fées… OK?? Sinon, vous êtes automatiquement classées dans la case…

Vous devez être douces comme les pétales de roses dans lesquelles vous naissez. Vous devrez, parfois, vous effacer, acquiescer. Vous devez aimer, choyer.

Et vous devez tenir ce rôle avec le sourire, sinon, vous êtes taxées de barges ou d’hystériques, au mieux…

Vous devez rentrer dans un 36 et dans des standards cycliquement changeants, ne pas vieillir, prendre soin des autres et de vous, faute de quoi, zou, au clou.

Ne pas être légères ni vulgaires, parler doucement (ou, ne pas l’ouvrir tout court), ne pas vous énerver, ne pas avoir de convictions… Parce que là, là, mes Zigos c’est la mauvaise réputation assurée.

Gaffe! Certains pourraient même vous accuser de sorcellerie et c’est pas comme si ce n’était jamais arrivé. Seulement, attention, nous avons plus d’un tour dans notre sac car nous sommes hargneuses, nous les méchantes.

Et si vous n’êtes pas des ensorceleuses, vous êtes sûrement de petites choses fragiles…

Vous devez être protégées, non pas parce que l’homme (oui, c’est forcément un homme) qui veut veiller sur vous a un cerveau déviant, mais parce que tous les autres hommes, à part lui, ont un cerveau déviant.

Vous pigez? Parce que moi, je suis à la ramasse. On a bien tenté de m’expliquer, plusieurs fois, mais, désolée, j’ai toujours pas compris le sens de ce truc de protection. Pour moi, c’est un peu l’histoire du chien qui… Ah ouais! Normal… J’peux pas comprendre… Je suis une femme.

Quoi qu’il en soit… Enough is enough.

N’en déplaise, être anticonformiste ne fait pas de nous des teignes. Nous sommes bien plus complexes et bien plus fortes et il serait grand temps d’ouvrir les yeux, voire de changer de vision.

Et, juste pour que ce soit on ne peut plus clair: Ni Dieu, ni maître!

Cheers mes Zigos!

MeloP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s