Not Ashamed (Même Pas Un Peu)

Hello mes Zigos! Seriez-vous étonnés si j’vous disais que je suis (encore) en plein coup de mou. J’arrive à saturation. Alors, je sais que c’est pour le bien de tous mais le train-train me tue… Pas le moindre spectacle, pas le moindre mini-concert depuis… Mince, presque une année. Ça ne vous manque pas à vous?

Please wait, je me remets du coup de pelle de MaD (en pleine tronche et avec élan). Où en étais-je? Ah, oui…

Help! J’ai besoin de bouger… Plus qu’une seule solution, assurer le show pour se remonter de l’hiver qui traîne. Et une seule règle: son à fond. Variante: Vous êtes vivement priés d’attraper n’importe quel accessoire pouvant incarner le Saint Micro. Tout ce qui vous tombe sous la main fera l’affaire. Ready?

Dans la cuisine: étirement des vertèbres devant l’évier qui ne vous inspire pas plus que ça. Le mien à un regard de bulot au bord de l’asphyxie… Il me fatigue.

Allez, pas de pause. Saisissez le torchon… Les guiboles ont besoin de plus. Rien de mieux qu’une petite impro en rangeant la vaisselle.

Et, on continue. Assouplissement de la nuque et des chevilles. Faudrait pas se froisser un truc ou se fracturer la motivation.

Voilà, on y est. Glissons vers le couloir… Tout en souplesse.

Un petit pas à gauche, un à droite et… toupie. Vous sentez les semi-membraneux (meuf qui s’la pète) qui vous en veulent? C’est bon signe. Et s’ils connaissaient la suite du programme, les pauvres auraient déjà fait un claquage. Parce qu’on peut passer la vitesse supérieure en un rien de temps.

Pour se remettre, un peu de step. On monte et on descend les escaliers mais, avec classe 😜 N’ayez pas de honte, tout le monde sait que tout le monde a essayé, un jour.

Tout le monde est reposé? Parce que maintenant, il va falloir dompter l’aspirateur.

Je crois qu’il est hypnotisé et MaD… aussi… J’sais pas elle ne cligne plus des yeux, elle ne ferme plus la bouche… Je crois que je l’ai cassée.

Bref… Si on veut faire bien, parce qu’on est surveillés (fixés même), il va falloir sortir le chiffon à poussière. On ne se relâche pas, on garde le rythme. D’un coin à l’autre de la pièce, en petits sauts de puce gracieuse (c’est pas gagné).

Plus rien ne peut nous arrêter… Si on fourre MaD dans un placard.

Alright… Dernière ligne droite, revenons à l’aspirateur. Je me sens…

Requinquée! Pas vous? Une dernière? Attention high level mais je ne désespère pas d’y arriver un jour.

Vous avez mérité un peu de repos mes Zigos! Je vais m’entrainer encore un peu.

A+

MeloP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s