Hollywood’s Bleeding

Hello mes Zigos, there’s some things you just can’t refuse et Post Malone fait partie de cette catégorie. Un matin, Sunflower me pète au casque. Je trouve ça plutôt plaisant d’aborder une nouvelle journée en esquissant deux-trois pas de danse, tout en meumeumant.

Alors, vous savez ce que c’est avec les bandes-son, ça peut être génial et le reste d’un bof qui fait peur. La Melo est méfiante mais curieuse… Et… Que nenni!! I’m 🤗🤩🥰

Déjà, vous êtes au courant, j’aime les gens qui ne ressemblent à rien (sans moquerie, aucune, ni méchanceté), j’aime les personnes qui ne ressemblent à aucune autre. So…

J’veux dire quand t’es capable de sortir la blouse de Lucienne, le collier de Yolande Ménard et de rameuter des potes (dont Travis Barker), tu n’as plus qu’à brancher ta guitare et la Melo voit son confinement passer du noir au jaune soleil.

À partir de là, tu peux exhiber des chauve-souris (même si en ce moment vaudrait mieux qu’elles fassent profil bas) sur un ensemble rose bonbon… Et, permettre à Ozzy de retrouver ses yeux et son sourire de môme, te classe direct à mon Panthéon.

Tout me va. Je suis fascinée, ensorcelée, hypnotisée, et j’ai même pas envie de sortir de cet état.

Peinarde sur mon yacht, Brigitte me sert à boire. Non, là c’est un cauchemar, Melo!! Réveilles-toi! Bref, vous saisissez l’idée.

Alors, pourquoi faut-il écouter et réécouter Post Malone?

Parce que, si vous ne l’avez pas encore compris, votre Melo a complètement craqué.

Et aussi, parce que je vous le dis (un jour, quelqu’un finira par m’écouter).

Parce que Hollywood’s Bleeding est une pépite à écouter en boucle.

Si vous êtes allergiques à l’alternatif, c’est l’antihistaminique dont vous avez besoin.

D’être extravagant, incomparable et de jouer dans plusieurs catégories risque bien, je mise là-dessus, de rendre immortel.

Alors, pour ceux qui traînent encore des pieds, j’vous assure que vous vous sentirez bien, croyez-moi. Planage assuré.

C’est comme ça: attirant, fascinant, attachant… Et autres rimes en -ant.

Donc en gros, ne me remerciez pas et…

Passez une belle soirée, mes Zigos, n’hésitez pas à vous faire les trois albums en boucle et A+.

Une réflexion sur “Hollywood’s Bleeding

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s